Lexique NHL/Hockey

Beaucoup de mots étranges sont employés quand les spécialistes, les journalistes, les amateurs avertis parlent de hockey et il est parfois difficile de s’y retrouver. C’est pourquoi TMFC vous propose un petit tour d’horizon des termes principaux lorsque sont évoqués la NHL et le hockey sur glace en général.

Commençons par un dessin légendé d’une patinoire NHL (sans les dimensions, les patinoires en Europe n’ont pas les mêmes) puis un lexique détaillé :

Supposons qu’une équipe se situe à gauche et attaque vers la droite : ——–>

1. Zones appelées bureau ou trapèze. Cette zone désigne l’unique emplacement où un gardien a le droit de jouer un palet derrière sa cage. S’il touche un palet ailleurs que dans cette zone, il recevra une pénalité de deux minutes pour retard de jeu/delay of game.

2. Cercle d’engagement d’un match, au centre de la patinoire.

3. Cercles de mises au jeu. Cercles sur la glace où l’on peut remettre le palet en jeu. Il y en a 4 autres dans la zone neutre (voir 6).

4. Zone offensive. Zone  où une équipe attaque.

5. Zone défensive. Zone où cette même équipe défend.

6. Zone neutre. Zone située entre les deux lignes bleues délimitant les zones défensives des deux équipes. Dans un match, il est souvent important de prendre le contrôle de la zone neutre.

7. Zone du gardien/Goal crease. Zone peinte en bleue où le gardien de buts peut agir avec plus de liberté. Il ne peut être chargé dans cette zone.

8. Lignes bleues délimitant la zone défensive de chaque équipe.

9. Ligne centrale.

LEXIQUE

A

Accroché/Hooking : pénalité mineure donnée à un joueur qui accroche avec sa crosse n’importe quelle partie du corps d’un adversaire dans le but de le ralentir.

Arrêt : Statistique personnelle prise en compte lorsqu’un gardien de but empêche le palet de rentrer dans sa cage.

Assistance/Aide/Passe : Passe faite à un coéquipier lui permettant de marquer un but et entrant en compte dans les statistiques personnelles des joueurs. Deux joueurs au maximum peuvent recevoir une assistance sur un but. On dit aussi assists pour abréger.

Attaquants/Forwards : au hockey, il y a 6 joueurs de champ sur la patinoire par équipe : 3 attaquants, 2 défenseurs et un gardien de but. Parmi les attaquants, nous trouvons les ailiers droits, les ailiers gauches et les centres. Les centres sont théoriquement des spécialistes des mises au jeu (voir plus bas).

Attaquant supplémentaire : lorsqu’une équipe est menée au score, elle peut si elle le désire, sortir le gardien de but pour faire entrer un attaquant supplémentaire. La cage est alors vide ce qui présente un risque.

Avantage Numérique/Jeu de Puissance/Powerplay et Désavantage Numérique/Shorthanded : lorsqu’un arbitre signale une ou des pénalités mineures ou majeures contre une seule équipe, le ou les  joueurs ciblés sont retirés du jeu pour une période de 2, 5, 10 minutes ou plus. Cette équipe est en désavantage numérique. On dit alors que l’équipe adversaire se retrouve en avantage numérique.

B

Bagarre : pénalité majeure de 5 minutes donnée à deux ou des joueurs impliqués dans une bagarre.

Baie vitrée/Plexiglas : Mur transparent en plexiglass entourant une patinoire.

Banc : zone où se trouve entraîneurs et joueurs d’une même équipe en dehors de la glace.

Banc des pénalités : zone où sont envoyés les joueurs sortis temporairement du jeu suite à une pénalité mineure ou majeure. Elle est située à l’opposé du banc des deux équipes.

Bande : zone située sous la baie vitrée, en bois ou fibre de verre. On y voit souvent des publicités et sert parfois aux joueurs pour se dégager, faire une passe etc..

Barre transversale/Cross Bar : partie haute de la cage d’un gardien, similaire à une barre transversale au football (soccer), tenant le filet.

Bâton Elevé/High-sticking : pénalité mineure donnée à un joueur atteignant un autre joueur au visage ou le frappant au dessus des épaules. Si le joueur saigne, la pénalité mineure est doublée. Lorsqu’un joueur récupère un puck avec sa crosse au dessus du niveau des épaules, il y a aussi bâton élevé mais sans pénalité. Une mise au jeu est alors sifflée.

Blanchissage/Shutout : statistique personnelle pour un gardien de but. Quand un gardien termine un match sans encaisser le moindre but, il est crédité d’un blanchissage. Martin Brodeur des Devils du New Jersey est le recordman absolu des blanchissages avec plus de 114 dans sa carrière.

Bloqueur : équipement de gardien ressemblant à un bouclier pour bloquer des tirs.

But : statistique personnelle pour un joueur marquant un but. Palet franchissant la ligne de but.

But dans un filet désert/Empty Net Goal : but marqué par une équipe lorsque l’équipe adverse a sorti son gardien de but .

But en avantage numérique/Powerplay Goal : but marqué par une équipe en avantage numérique.

But en désavantage numérique/Shorthanded Goal : but marqué par une équipe en désavantage numérique.

C

Changement de lignes/Line Change : lorsqu’un entraîneur envoie d’autres joueurs sur la patinoire.

Charge/Charging : pénalité mineure donnée à un joueur effectuant une mise en échec illégale ou beaucoup trop appuyée.

Cinglage/Slashing : pénalité mineure donnée à un joueur frappant d’un coup sec un adversaire avec sa crosse. Si le joueur se blesse, la pénalité devient majeure.

Conduite anti-sportive/Unsportlikeman-conduct : pénalité mineure donnée à un joueur qui a une attitude anti-sportive : simulation, agression verbale envers les officiels/arbitres etc.

Conférence Est : conférence de 15 équipes regroupant les divisions : atlantique, nord-est et sud-est.

Conférence Ouest : conférence de 15 équipes regroupant les divisions : pacifique, centrale et nord-ouest. Ces conférences correspondent à des régions géographiques américaines et canadiennes et pourraient être modifées d’ici deux ans.

Coup droit : semblable au tennis, passe ou tir effectué avec le devant de la lame de la crosse.

Coup de coude/Elbowing : pénalité mineure donnée à un joueur frappant un adversaire avec son coude.

Coup du chapeau/Hat-Trick : lorsqu’un attaquant inscrit 3 buts ou plus dans un même match.

Coup du chapeau à la Gordie Howe/Gordie Howe Hat-Trick : lorqu’un patineur cumule un but, une passe et un combat dans un même match. Vient du nom d’un ancien joueur de hockey reconnu pour sa combativité.

Couverture : suivre un joueur adversaire à la trace.

D

Dardé/Spearing : pénalité majeure infligée à un joueur cherchant à piquer ou enfoncer sa crosse dans un adversaire.

Défenseurs/Defencemen : joueurs évoluant le plus souvent dans leur zone, au nombre de deux par équipe sur la glace au départ d’un match. Il existe plusieurs types de défenseurs comme les stay-at-home defencemen, joueurs préférant défendre dans leur zone et ne participant que peu ou pas à l’attaque et les puck-moving defencemen, défenseurs capables de participer à l’attaque, bien relancer le jeu (bien déplacer le palet) avec une bonne vision du jeu.

Dégagement : action de permettre au palet de quitter la zone défensive.

Dégagement interdit/Icing : lorsqu’une équipe dégage son territoire ( de sa zone défensive jusqu’à la ligne centrale) directement dans la zone adverse située derrière le gardien de but sans qu’aucun joueur n’ait touché le palet et que le dernier joueur touchant le palet est un adversaire, l’arbitre signale un icing et le dégagement est annulé. Le palet se remet en jeu dans la zone défensive de l’équipe coupable.

Déviation : action d’un joueur déviant un palet sur un tir ou une passe. C’est une façon de marquer un but : dévier un tir pour changer la trajectoire du palet et tromper le gardien plus facilement.

Double-échec/Cross-Checking : pénalité mineure donnée à un joueur qui tient sa crosse à deux mains et frappe un adversaire. Si blessure, cette pénalité devient majeure.

Draft/Repêchage : bien que similaire à la draft NBA, NFL ou MLB, elle est soumise à ses propres règles (article à venir).

E

Echappée/Breakaway : Lorsqu’un joueur s’empare du palet ou reçoit une passe et se retrouve seul face au gardien de but adversaire.

Echec avant/Forecheck : presser l’équipe dans sa zone défensive en effectuant une mise en échec ou récupérer le palet etc…

Effectif/Roster : liste des joueurs composant une équipe.

Enclave/Slot : zone vaste située entre les cercles de mises en jeu en zone défensive et la zone du gardien. L’endroit préférentiel pour marquer des buts.

Espace entre les jambières/Five-Hole : zone située entre les jambes du gardien, logique hein ?

F

Faire trébucher/Triping : pénalité mineure donnée à un joueur faisant trébucher son adversaire avec sa crosse ou son patin etc.

Fendre l’air : lorsqu’un joueur donne un coup de crosse pour tirer, passer, dévier un palet mais le râte.

Filet/Net : zone dans laquelle un palet doit rentrer pour qu’un but soit accordé.

Fusillade/Shootouts : lorsque deux équipes n’arrivent pas à se départager au terme de la prolongation, la victoire se joue en fusillade. Chaque équipe envoie à tour de rôle trois attaquants ou défenseurs pour tenter de déjouer le gardien adverse…Si après trois essais il y a toujours égalité, chaque équipe envoie un joueur à tour de rôle jusqu’à ce que l’une des deux équipes prenne définitivement l’avantage.

G

Gardien de but/Goalie/Goalkeeper/Goaltender : joueur gardant la cage dont le but est d’empêcher que l’adversaire n’en marque un.

Geler le palet/Freeze the puck : lorsque le gardien conserve le palet dans sa mitaine pour provoquer un arrêt de jeu.

Genou/Kneeing : pénalité mineure donnée à un joueur qui frappe un adversaire avec son genou.

H/L

Harponnage : lorsqu’un joueur utilise sa crosse pour récupérer un palet. Attention à ne pas prendre une pénalité.

Hors-jeu/Offside : il y a hors-jeu lorsqu’un joueur traverse la ligne bleue adverse avant le possesseur du palet. Un hors-jeu peut être différé, c’est à dire qu’un joueur arrive en zone offensive avant le palet. Il n’a alors pas le droit de le toucher au risque de voir l’arbitre siffler un hors-jeu. Il doit sortir de la zone pour s’en emparer.

Ligue Nationale de Hockey/National Hockey League/LNH/NHL : ligue professionnelle américaine de hockey sur glace, la plus prestigieuse au monde.

Lob : similaire au soccer, action de lancer le palet hors de sa zone en hauteur, faire une passe haute par dessus la défense etc…

M

Marquer : inscrire un but.

Mêlée/Scramble : deux ou plusieurs joueurs bataillant pour la possession du palet.

Mise au jeu/Face-Off : l’arbitre libère le palet entre la crosse de deux adversaires sur l’un des cercles de mises au jeu de la patinoire. Un joueur gagne une mise au jeu lorsqu’il prend possession de la rondelle ou lorsqu’un de ses coéquipiers y parvient. Une mise au jeu intervient à chaque début de période et après que le jeu ait été arrêté (pénalité, palet qui sort des limites de jeu, hors-jeu etc).

Mise en échec/Body check/hit : action visant à déséquilibrer légalement (avec la hanche ou l’épaule) un adversaire, bloquer sa progression avec le palet. Ce mouvement n’est autorisé que sur un adversaire en possession du palet sinon l’arbitre peut siffler une interférence passible d’une pénalité mineure.

Mitaine : gant du gardien, assez gros, lui permettant d’attraper le palet.

P

Palet/Puck/Disque/Rondelle (Québec) : disque souvent noir, gelé, en caoutchouc dur servant à jouer au hockey.

Passe à la main/Hand pass : un joueur, lorsqu’il se trouve dans sa zone et uniquement dans ce cas-là, peut passer le palet à un coéquipier avec la main. S’il n’est pas dans sa zone, une mise au jeu est sifflée.

Période : un match de hockey se joue en 3 périodes de 20 minutes effectives chacune. Entre chaque période, une intermission/pause.

Pénalités/Penalties : un arbitre, s’il remarque une infraction, peut être amené à siffler une pénalité. Elle peut être mineure, sanctionnée par deux minutes, mineure double (4 minutes), majeure (5 minutes voire plus). Une pénalité peut être différée : l’arbitre signale l’infraction mais l’équipe qui a commis cette infraction n’est pas en possession du palet. L’équipe adverse peut alors sans risque appeler un attaquant supplémentaire en faisant sortir son gardien jusqu’à ce que l’équipe ayant reçu la pénalité ne touche au palet.

Une pénalité mineure prend fin lorsque son temps est écoulé ou si l’équipe en avantage numérique marque un but. Une pénalité majeure est un manquement grave aux règles et ne se termine pas en cas de but. Le joueur fautif purge l’intégralité de sa pénalité.

Un joueur auteur d’une pénalité se dirige vers le banc des pénalités et ne joue plus le temps que dure la pénalité.

Pénalité mineure de banc/Bench-minor penalty : l’arbitre peut donner une pénalité de deux minutes à une équipe lors d’un changement de ligne mal effectué entraînant la présence d’un ou plusieurs joueurs de trop sur la patinoire alors que l’équipe en question est en possession du palet.

Playoffs/Series : à la fin de la saison régulière, les huit meilleures formations de chaque conférence (les 3 vainqueurs de division + les 5 meilleurs restants) s’affrontent dans un tournoi printanier comme suit :

Au premier tour, le premier affronte le huitième, le deuxième affronte le septième, le troisième le sixième et le quatrième le cinquième. Au tour suivant, le meilleur classé restant affronte le moins bien classé etc…Les  vainqueurs de chaque conférence s’affrontent pour gagner la coupe Stanley, titre suprême. A chaque tour, les équipes doivent gagner 4 matches pour passer au tour suivant.

Plongeon/Dive : action d’un joueur qui simule un accrochage par un autre joueur et s’effondre afin d’obtenir une pénalité. Si l’arbitre s’aperçoit de la supercherie, il peut donner une pénalité mineure pour conduite anti-sportive.

Poke Check : action d’un joueur pour destituer un adversaire du palet en donnant un coup de crosse sur le disque ou la crosse adverse.

Présence/Shift : comptée à chaque fois qu’un joueur apparaît sur la glace durant un match.

Prolongation : si au terme du temps réglementaire aucune équipe n’a pris l’avantage, une période de 5 minutes supplémentaire est jouée au format mort subite (le premier qui marque a gagné) puis une séance de fusillade si rien n’est marqué. En playoffs, il n’y a pas de fusillade, les joueurs disputent autant de périodes de 20 minutes qu’il faut pour se départager….Ca peut durer longtemps…..

R

Rebond/Rebound/Retour : lorsqu’un gardien ne parvient pas à se saisir de la rondelle après un tir d’un attaquant ou défenseur, il provoque un rebond donnant une deuxième chance de marquer à l’adversaire. Il est important pour un gardien de bien contrôler ses rebonds et la direction vers laquelle il en laisse.

Repli défensif/Backcheck : un joueur (souvent un attaquant) retournant en zone défensive pour tenter de récupérer le palet possédé par l’adversaire.

Retard de jeu/délai of game : pénalité mineure donnée à un joueur retardant volontairement ou involontairement le jeu (palet envoyé hors de la patinoire, joueur déplaçant la cage du gardien etc).

Retenir/Holding : pénalité mineure donnée à un joueur tenant un adversaire pour le ralentir.

Revers/Backhand : comme au tennis, tir ou passe du revers de la lame de la crosse (dos).

Revirement/Giveaway : action provoquée par un joueur qui redonne le puck directement à l’adversaire soit en dégageant sur un adversaire, en voyant sa passe interceptée etc

Rudesse/Roughing : pénalité mineure donnée à un joueur entamant un dispute musclée (mais sans plus) avec un joueur. Degré moindre qu’une bagarre.

S

Spécialiste du désavantage numérique/Penalty Killer : joueur spécialisé en désavantage numérique, il peut être un bon attaquant défensif, un défenseur…La légende veut que « le meilleur tueur de pénalités soit le gardien lui-même. »

Surnombre : il y a surnombre lorsque le nombre de joueurs se portant à l’attaque est supérieur au nombre de joueurs qui défendent.

Z

Zamboni : machine permettant de refaire la glace après les matches et durant les pauses. Mythique !

Zone classique pour marquer des buts et Five Hole : Nous identifions généralement 5 zones classiques où il est possible de marquer des buts en hockey sur glace, en voici un schéma :

1. Côté bas de la crosse « Stick side low ».

2. Côté bas du gant « Glove side low ».

3. Côté haut du gant « Glove side high ».

4. Côté haut de la crosse « Stick side high ».

5. Entre les jambières « Five Hole ».

Pourquoi Five Hole ? Parce qu’il s’agit de la cinquième zone tout simplement mais aussi de la zone la plus facile à identifier à la radio par exemple…Quand nous y pensons, un présentateur qui dirait « Et buttt du côté gauche….. » Ok mais côté joueur ou gardien ? Le gardien est-il gaucher ou droitier ? Côté crosse ou gant ? Avec le Five Hole, aucun problème….

Ceci pourrait être une explication. Merci à schoolyardpuck.com pour le schéma et quelques renseignements.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s